Devis Parqueteur

Recevez jusqu'à 5 Devis Gratuits !

projet

coordonnées

devis

*
*

Réponse en 24h

Réponse en 24 h de nos partenaires

Demande qualifié en 2 minutes

Votre demande qualifée en 2 minutes

Coordonnées confidentielles

Vos coordonnées restent confidentielles

LeBonParqueteur est noté 4.2 par ses utilisateurs

Nous avons contacté votre site par hasard car nous étions à la recherche d’un artisan. Nous avons été agréablement surpris de la rapidité de traitement de notre demande, de l’accueil téléphonique qui nous a été réservé. En 24 heures, nous avions deux rendez-vous, dont l’un va sans se concrétiser. Bravo pour le service rendu.

Mme et M. Coudert



Le devis de parquet en bref


Vous êtes séduit par le charme et l’authenticité du parquet et vous avez décidé d’en poser chez vous ? Oui, mais comment trouver un professionnel au meilleur prix ? Le devis de parquet est là pour vous aider à faire votre choix.



Comment estimer le coût de mes travaux ?


Le prix de pose d’un parquet neuf va dépendre :


• du professionnel auquel vous allez faire appel
• du type de parquet (massif, contrecollé ou stratifié)
• de l’essence de bois choisie
• de l’épaisseur et de la longueur des lames
• de la technique de pose (collée, clouée ou flottante)
• de la couche d’isolation
• de la finition
Le prix pour du parquet massif est compris entre 50 et 150 € le m² selon l’essence de bois choisie et la finition des lames. Celui pour du parquet flottant est compris entre 30 et 135 € le m². Beaucoup moins cher, le stratifié coûtera lui entre 10 et 50€ le m².
Pour être sûr qu’il soit posé dans les règles de l’art, il est largement recommandé de faire appel à un parqueteur professionnel qui saura vous conseiller sur le type de parquet le plus adapté à votre budget et à vos envies tout en tenant compte des contraintes de votre sol. Comptez :
• entre 30 et 40 € le m² pour la pose clouée, généralement réservée au parquet massif
• entre 25 euros et 35 euros HT le m² pour une pose collée (adaptée au parquet flottant)
• entre 20 et 25 € pour une pose flottante
• environ 12€ le m² pour la dépose éventuelle de l’ancien revêtement et d’éventuelles opérations de ragréage


Faites établir plusieurs devis


Pour évaluer au mieux le coût de vos travaux et trouver l’offre qui vous convient le mieux, il est essentiel de faire jouer la concurrence. Notre site vous permet justement de comparer 5 demandes de devis de professionnels.
Le devis va vous permettre de :
• Etablir un budget : Une fois le devis signé, le parqueteur est en effet dans l’obligation de se tenir au prix et aux prestations mentionnées. Il s’agit donc d’un moyen efficace de déterminer avec précision votre budget total pour la construction de votre charpente
• Vous protéger en cas de litige : Une fois signé par les deux parties, le devis a valeur contractuelle. C’est donc une véritable sécurité qui oblige le prestataire à respecter ses engagements
• Comparer les prix des différents matériaux et types de pose pour pouvoir choisir en conséquence
• Comparer les tarifs des différents parqueteurs et faire la part des choses entre un tarif honnête et un tarif abusif.

• Décrire, étape par étape, l’ensemble des prestations que votre professionnel s’engage à réaliser et vous fournir un descriptif détaillé du coût de la main d’œuvre mais aussi de la quantité, de la qualité et du prix des matériaux nécessaires aux travaux.


Devis : quelques conseils de professionnel

Pour Franck Scarpa, parqueteur dans le Val-de-Marne, « la première chose pour pouvoir établir un bon devis, c’est déjà d’aller voir sur place ce qu’il y a à faire et d’expliquer oralement au client la marche à suivre exacte. Il faut bien expliquer les prestations qui rentrent dans le devis et celles qui n’y rentrent pas. Moi j’ai une liste exhaustive des prestations qui ne sont prévues au devis, et si le client souhaite ce genre de prestation, il doit revenir vers moi pour savoir combien ça coûte»
Autre conseil, « il est très important d’établir un devis personnalisé, c’est-à-dire détaillé poste par poste, et non pas un devis sur tableur. Il faut que l’on voit qu’il s’agit d’un devis formaté pour la chantier lui-même et non pas juste un tableur, qui ne parle pas aux gens. Quand vous recevez une grille complétement anonyme où il y a des unités qui apparaissent et dont on ne sait pas à quoi elles correspondent, les gens ne comprennent pas. D’où l’intérêt aussi de se rendre sur place pour bien leur expliquer.»
Selon M. Scarpa, les points qui doivent apparaître sur le devis au niveau des prestations sont, dans l’ordre et au m² ou en forfaitaire si on est sur des petites surfaces :
• L’état du support actuel et sa préparation s’il y a besoin (ragréage)
• Tout ce qui est fourniture
• La pose
• La finition éventuelle à apporter
Autres mentions obligatoires dans un devis :
• Le numéro de Siret, la raison sociale, le capital de l’entreprise choisie
• La date et la durée de validité du devis
• Les coordonnées du client : Nom, prénom, numéro de téléphone, adresse du chantier
• Le détail en quantité, coût et unité de temps de toutes les prestations
Voilà, vous avez désormais tous les éléments en main pour faire établir un devis comme il se doit et trouver l’offre la mieux adaptée à votre projet !


Les caractéristiques du métier de parqueteur



Le second-œuvre constitue une étape importante dans la construction d’un logement. Une fois réalisés les travaux de maçonnerie et de charpente, ce sont ces travaux de finition qui vont embellir votre intérieur. La pose d’un parquet fait partie des possibilités de revêtements de sols qui donnent du cachet à votre intérieur. Pour que cette pose soit faite dans les règles de l’art, lebonparqueteur.fr a recensé pour vous l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le métier de parqueteur.


Rôle du parqueteur


Le parqueteur est un professionnel du bâtiment qui intervient dans la préparation, la pose et la réparation de parquets. Un parquet se définit comme un ensemble de lamelles de bois qui forment un revêtement de sol intérieur.
Le parqueteur est chargé de préparer les surfaces. Pour ce faire, il va niveler et égaliser le sol avant de fixer une couche directement sous le parquet pour assurer l'isolation thermique et acoustique. Le parqueteur va ensuite emboîter les panneaux du parquet ou les coller les uns aux autres, avant de les fixer au plancher. Puis il va poncer et polir le parquet. Enfin, la vitrification va protéger le bois et faciliter son entretien.


Les différents parquets


Le métier de parqueteur exige une excellente connaissance des nombreux types de parquets existants. C'est particulièrement vrai pour les parquets en bois, dont le parqueteur doit nécessairement connaître les différentes essences, teintes (parquets froids et parquets chauds) et propriétés en termes de résistance et d'entretien.Il existe ainsi 3 principaux types de parquet :

  • Le parquet massif, en bois massif, composé d’une seule essence de bois, le plus souvent du chêne, du hêtre ou du châtaigner.
  • Le parquet flottant ou contrecollé, constitué de deux ou trois couches de bois. Il présente un excellent rapport qualité/prix
  • Le parquet stratifié, qui imite le bois. Il est esthétique, économique et facile à entretenir.

  • Techniques de pose du parqueteur



    Le parqueteur va choisir sa technique de pose en fonction du matériau utilisé (parquet massif ou contrecollé). Il peut avoir recours à plusieurs méthodes de pose : pose clouée, collée ou flottante. La pose de parquet cloué est recommandée pour le parquet massif. Celle de parquet collé est la seule méthode possible pour le plancher chauffant. La pose de parquet flottant est quant à elle réservée au parquet stratifié.


    Entretien et rénovation


    Au-delà de la pose de parquet en elle-même, les parquets en bois – en particulier les parquets massifs, anciens et vieillis - exigent des soins spécifiques à chaque essence. En cas de dégradation de votre parquet, le parqueteur pourra prendre en charge la réparation ou la rénovation des parquets.


    Prix d'un parqueteur


    Prix et essence du bois, épaisseur et largeur, finition et coût de la main-d’œuvre sont autant de facteurs qui vont déterminer le prix d’un parqueteur. Le parquet flottant est 10 à 15% moins cher qu’un parquet massif, et s’échelonne de 30 à 135€. Le prix au m² des parquets stratifiés est, lui, compris entre 5 et 40€, selon les essences. A ces prix s’ajoutent celui du matériel acheté par le parqueteur pour la pose. N'hésitez pas à faire appel à des parqueteurs afin qu'ils puissent vous conseiller.



    Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
    Plus d'info Accepter